Clinique  du  voyageur

Tétanos
Agent pathogène

Clostridium tetani est un bacille anaérobie gram positif, responsable du tétanos par le biais d’une neurotoxine qu’il produit au sein des plaies infectées.


Mode de transmission

La bactérie du tétanos est présente de façon généralisée dans l’environnement. Une plaie souillée peut donc permettre à la bactérie de se développer. Elle ne se transmet par contre pas de personne à personne.


Epidémiologie et risque pour les voyageurs

Plusieurs dizaines de milliers de personnes meurent chaque année du tétanos, en particulier en Asie, Afrique et Amérique latine. Le risque de tétanos n’augmente néanmoins pas au cours du voyage, mais la préparation au voyage est l’occasion de mettre cette vaccination à jour.


Présentation clinique

La période d’incubation est d’environ 10 jours (3-21 jours). Les manifestations aigues du tétanos consistent en rigidité musculaire, spasmes douloureux débutant souvent au niveau du cou et de la mâchoire. Le tétanos sévère peut mener à l’insuffisance respiratoire et au décès.


Traitement

Il s’agit d’une urgence médicale nécessitant un traitement par immunoglobuline humaine antitétanique, une vaccination antitétanique, un traitement agressif de la plaie, l’ajout d’un antibiotique, de décontractants musculaires et éventuellement l’usage d’une ventilation mécanique.


Prévention et vaccin

La vaccination étant la seule prévention de cette infection, il est recommandé d’être en ordre de vaccination avant de partir en voyage. En cas de blessure souillée, si la vaccination remonte à plus de 5 ans, un rappel est conseillé.

Si la vaccination de base est incomplète ou incertaine, 3 injections sont recommandées (0-1-6 à 12 mois). Si le dernier rappel remonte à plus de 20 ans (après une vaccination de base), 2 injections à 6 mois d’intervalle sont recommandées. Si le dernier rappel remonte à plus de 10 ans, une seule injection est indiquée. En cas de voyage aventureux à distance de structure de santé, un rappel après 5 ans sera conseillé.

Le vaccin contre le tétanos est disponible combiné avec le vaccin de la diphtérie (Tedivax pro adulto), de la diphtérie et de la poliomyélite (Revaxis), de la diphtérie et de la coqueluche (Boostrix) (vaccins les plus utilisés chez l’adulte).


Diphtérie
Agent pathogène

La diphtérie est provoquée par la bactérie Corynebacterium diphteriae lorsque celle-ci est productrice d’exotoxines.


Mode de transmission

L’homme est le seul réservoir de cette bactérie. Elle se transmet de personne à personne par contact rapproché ou par gouttelettes aérosolisées.


Epidémiologie et risque pour les voyageurs

La diphtérie se retrouve sur tous les continents. En Europe, elle est présente dans les pays de l’Est. Les voyageurs insuffisamment immunisés y sont donc exposés bien que le risque soit faible.


Présentation clinique

La période d’incubation est de 2 à 5 jours. L’infection débute par une fièvre peu élevée, un mal de gorge avec malaise, inappétence. Elle se caractérise par l’apparition de membranes au niveau de la gorge pouvant obstruer les voies respiratoires.


Traitement

L’hospitalisation est indiquée, avec administration d’antitoxines diphtériques et d’un antibiotique (Erythromycine ou pénicilline).


Prévention et vaccination

La vaccination est recommandée tous les 10 ans après la vaccination de base pour tout le monde. Le schéma de vaccination est identique à celui contre le tétanos et ces 2 vaccins sont disponibles en Belgique uniquement sous leur forme combinée (voir tétanos).


Source/Rédaction/Publication : Webmaster Travel Clinic
Dernière mise à jour : 18/01/2012