Don d'organes et legs de corps

Formulaire pour la manifestation de la volonté concernant le prélèvement et la transplantation d’organes et de tissus après le décès.
A remplir et à déposer à votre administration communale.

 

Le don d'organes

Le don d’organes, partie intégrante de la médecine intensive.

Depuis 20 ans, l’équipe pluridisciplinaire du service des soins intensifs a développé une réflexion sur la prise en charge des patients « décédés » dans l’optique d’un don d’organes.

Dés 1993, l’importance de détecter les potentiels donneurs est apparue comme une évidence au sein de l’équipe. Les « donneurs » potentiels sont des patients qui décèdent aux soins intensifs. Il est donc de notre devoir de les prendre en charge au même titre que tout autre patient.

En effet, la survie de nombreux patients est conditionnée à une transplantation d’organes.

Le service de soins intensifs est l’un des acteurs principaux du processus qui mène à la transplantation. Il est à la source du don. Il y a une obligation légale mais aussi morale à mettre tout en œuvre afin que la volonté d’un défunt, de donner ses organes pour d’autres, puisse être réalisée dans les meilleures conditions.

Pionnier en la matière, dés 1994, le CHU de Charleroi, en collaboration étroite avec l’Hôpital Erasme et plus particulièrement l’équipe de coordination de transplantation, a créé et mis en fonction la première équipe de coordination de dons assurant des gardes 24h/24.

Celle-ci est composée de médecins intensivistes et d’infirmiers spécialisés en soins intensifs spécialement formés au don d’organes et à ses multiples aspects tels que la prise en charge de la famille, la qualité des organes offerts à la transplantation, la législation en la matière ...

Cette équipe fonctionne depuis 20 ans et a permis de développer une expertise dans le domaine du don d’organes.

Depuis 2010, l’Europe, au travers d'une directive, demande aux états membres de créer des équipes de coordinations de dons dans tous les hôpitaux où les « donneurs » peuvent  être détectés afin d’augmenter la possibilité de dons.

Contact : de préférence par mail : anne.joosten@chu-charleroi.be 
(071/92.33.95)

 

Le legs de corps à la science

Les services de legs de corps se trouvent dans les universités de médecine.
En partie francophone, ULB (Erasme Bruxelles), UCL (St Luc Bruxelles), ULg (Liège).

Le corps ainsi légué sera utilisé à des fins d’apprentissage pour les étudiants en médecine mais également afin de faire progresser les connaissances scientifiques.
Il peut servir également aux chirurgiens afin de progresser dans leurs gestes techniques.

Le legs de corps est gratuit. L’université est choisie par la personne.

Le legs de corps doit IMPERATIVEMENT avoir été décidé par la personne de son vivant et les documents concernant cette décision transmis à l’université avant le décès. Le legs ne sera pas possible si ces démarches n’ont pas été réalisées du vivant.
Il est primordial d’avertir ses proches ou connaissances de la décision.

Les renseignements concernant les différentes universités et leurs procédures sont disponibles ci-après :
- UCL
- ERASME
- ULg
- UMONS

Les documents, une fois remplis, sont à renvoyer directement à l’université.

Contact : de préférence par mail : anne.joosten@chu-charleroi.be 
(071/92.33.95)