FAQ - Vaccination Covid-19

7 questions sur le vaccin, posées au Pr Soraya Cherifi, infectiologue

L’arrivée des vaccins anti COVID est une opportunité formidable pour un retour à notre vie « d’avant », explique le Pr Cherifi. Progressivement, et probablement après plusieurs mois de transition et si tout le monde adhère à un plan de vaccination nous pourrons abandonner les gestes barrières.
Nous devons servir de modèle à la société en tant que personnel soignant et communiquer un message scientifique transparent et positif.

Comment les vaccins ont été développés si rapidement ? Cette rapidité de production influe-t-elle sur la sécurité ?

La priorité a été mondialement donnée au développement des vaccins et des milliers de scientifiques ont étudié tous les aspects de ce coronavirus. Il y a eu beaucoup d’argent investi.  En temps normal, toutes les étapes du développement (études de laboratoire, essais cliniques sur petit nombre et sur grand nombre, etc.) se succèdent alors que dans ce cas précis, elles ont été réalisées simultanément. Mais aucune concession n’a été faite aux exigences strictes de qualité, de sécurité et d’efficacité qui s’appliquent à tous les médicaments, y compris les vaccins. Les essais cliniques pour la COVID-19 ont en outre impliqué des dizaines de milliers de sujets, ce qui est plus que d’ordinaire.

De plus, les scientifiques ne partaient pas d’une page blanche. Les connaissances accumulées depuis des années sur les infections par les autres coronavirus ont permis des avancées plus rapides pour les différents candidats vaccins SARS – COV-2 en cours de développement.

Qu’est-ce qu’un vaccin à ARN messager ?

C’est une technique différente, rapide et novatrice qui a été choisie pour fabriquer ces premiers vaccins. Habituellement, les vaccins sont conçus avec des morceaux de virus inactivés, atténués ou des protéines de ce virus, qui permettent de déclencher une réponse immunitaire. Le vaccin à ARN messager va entrainer d’abord la production de fragments d’agents infectieux qui ensuite vont être eux-mêmes capables de stimuler la réponse immunitaire du patient.

Quels sont les effets secondaires ou indésirables ?

Comme lors de l’administration de tout vaccin, des effets indésirables peuvent survenir, mais pas chez tout le monde. Il s’agit généralement d’une douleur locale ou rougeur, de fatigue, de maux de tête ou de fièvre qui disparaissent après quelques jours. Dans des cas très rares, une réaction allergique plus grave peut survenir. Celle-ci ne pouvant être exclue, une surveillance médicale est obligatoire lors de l’injection afin d’intervenir rapidement si nécessaire. Et comme pour tout autre médicament, la sécurité des vaccins contre la COVID-19 reste surveillée après sa mise sur le marché.

Le vaccin est-il efficace si on le reçoit alors qu’on a déjà eu la Covid-19 ?

Tout indique que oui. Dans le cas d’une personne ayant déjà été malade, le vaccin pourrait prévenir le développement de symptômes graves d’une réinfection.

Peut-on transmettre le virus si on est vacciné ?

Les scientifiques ne le savent pas encore. Voilà pourquoi les mesures sanitaires et les gestes barrières devront être maintenus. Pour l’affirmer il faut attendre que les études établissent la preuve formelle que les vaccins ont une efficacité aussi sur la transmission du virus.  Ce qui compte c’est qu’au fur et à mesure, le nombre de personnes immunisées par la vaccination va devenir tellement important, que les risques de transmettre la Covid vont être de plus en plus faibles.

Les mutations de la COVID-19 pourraient-elles rendre le vaccin moins efficace ?

Les coronavirus mutent tout le temps et il n'est donc pas surprenant que des nouveaux variants du Sars-CoV-2 émergent.  Le plus important est de chercher à savoir si un virus muté possède des propriétés qui ont un impact sur la santé des individus ou sur les vaccins. Rien n’indique que l’efficacité des vaccins pourrait être amoindrie par les mutations de la COVID-19 observées jusqu’à présent. Une surveillance étroite des virus circulants est maintenue.

Combien de temps le vaccin sera-t-il efficace ?

Il est trop tôt pour savoir si les vaccins contre la COVID-19 conféreront une protection à long terme. Une étude menée sur une période de six mois ne peut pas nous dire combien de temps le vaccin protégera du virus. Cette question se poserait d’ailleurs pour tout nouveau vaccin. Donc à l’heure actuelle, nous ne disposons pas de données sur la nécessité d’effectuer des rappels de vaccination.